top of page
  • Photo du rédacteurExotic Cars

[Malus écologique] Le diesel n'a pas dit son dernier mot



Au début de l'année 2024, une tendance inattendue émerge sur le marché automobile européen : les voitures électriques perdent du terrain au profit du diesel. Après avoir atteint un record de 14,6% de parts de marché en 2023, la part des véhicules électriques a chuté à 10,9% en ce début d'année. Cette baisse significative coïncide avec une diminution des ventes de voitures diesel, bien que cette technologie parvienne à dépasser l'électrique en janvier, représentant 13,4% des ventes sur le marché européen.


Dans le même temps, la part des voitures hybrides (essence et diesel) connaît également un léger recul par rapport à 2023, bien qu'elle reste élevée à 28,8%. L'essence demeure toujours en tête, avec une part de marché de 35,2%.


Un bilan peu favorable pour l'électrique

Cette tendance à la baisse des ventes de voitures électriques peut être attribuée en grande partie à la diminution des aides gouvernementales dans plusieurs pays européens. Sans ces incitations financières, les consommateurs semblent moins enclins à opter pour des véhicules électriques. Et cela même avec un malus écologique qui fait de plus en plus mal ! (À lire : la grosse injustice du malus écologique 2024) Le contexte actuel n'est pas favorable à ces technologies émergentes.


L'Allemagne, par exemple, a supprimé son bonus écologique en raison de contraintes budgétaires. En France, les détails du dispositif ont été publiés avec un retard considérable par rapport aux attentes initiales. De plus, une part importante de l'enveloppe allouée par le gouvernement français pour l'électrification des véhicules a été utilisée pour le leasing social, laissant peu de ressources disponibles pour d'autres incitations.


Plusieurs constructeurs automobiles ont également revu leurs plans d'électrification. Audi, par exemple, a récemment annoncé ralentir ses efforts dans ce domaine. Renault avait également envisagé d'introduire Ampère en bourse, mais a finalement abandonné ce projet, citant un mauvais timing en raison des élections européennes et américaines à venir.


En conclusion, le début d'année 2024 témoigne d'un revirement surprenant sur le marché européen de l'automobile, avec un regain d'intérêt pour le diesel au détriment des voitures électriques.



Grâce à notre service de LOA, vous pourrez rouler dans toute la France en toute légalité sans payer de malus écologique.


Contactez-nous au 04.69.96.29.92.

9 vues0 commentaire

Comments


bottom of page